haut-pub
Accueil du site > Les blogs de Politis > Claude-Marie Vadrot > Carla Bruni : naissance du premier bébé politiquement assisté...

Par Claude-Marie Vadrot - 20 octobre 2011

Carla Bruni : naissance du premier bébé politiquement assisté...

Oui, je sais, pas nous, pas Politis, pas ça, pas la vie privée, pas les pipoles, pas de vulgarité sur une naissance, Lucia n’y est pour rien. Mais la vulgarité n’est elle pas dans l’arrivée programmée d’une enfant de couple royal qui berce le landerneau (pas le landau, encore que...) de la politique spectacle poussée à son paroxysme même, surtout, quand il est intelligemment contenu et distillée On en a pour encore six mois du lardon présidentiel évoqué de façon subliminale entre deux conférences pour exécuter les Grecs et deux meetings pour grignoter le fromage de Hollande.

Ségala nous avait déjà expliqué, avant d’avoir conseillé plusieurs présidents, qu’il était « un fils de pub » : nous est désormais livrée de façon subtile, dissimulé par des gardes du corps et des silences, une fille de com’. Une première depuis les heures glorieuses de la royauté. Car cette enfant, il est quand même permis de songer qu’elle n’a pas été conçue par hasard ou dans un instant de distraction, entre deux visites d’usines et de chefs d’Etat. Je crains, quelles que soient les dénégations éventuelles, indignées et scandalisées du père et de la mère, que lorsque l’enfant paraît, il fasse partie intégrante et volontaire du combat de la dernière chance. D’un plan com’. Comme ces enfants-médicaments que les parlementaires de la majorité voudraient interdire au nom de leur morale et de leur « éthique ».

Le premier enfant de la com’ politique aurait donc été conçu à l’Elysée. Preuve, comme le disait le Sapeur Camenbert repris en son temps par le président Georges Pompidou que lorsque les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites...

Commenter (8)

Commentaires de forum
  • YVES BUREAU 21 octobre 2011 à 08:38

    Bonjour Je suis entierement d’accord avec vous quant à la façon dont cet enfant a été conçu Mais plus encore du calcul ,c’est l’égoisme de ces gens qui me choque ! Avoir un enfant à cet age Le petit de la petite,on dirait son grand père !

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Ali 21 octobre 2011 à 09:21

      Giulia et non pas Lucia ! On voit bien l’importance qu’a cette auguste naissance à vos yeux :-)

      "... les dénégations éventuelles, indignées et scandalisées du père et de la mère ..." font partie intégrante des règles du jeu et il ne faudra pas s’en étonner. Sarkozy a tellement donné dans ce genre que même si un jour il voudrait vraiment devenir quelqu’un de normal personne ne le croirait. Trop tard pour ce larron !
      Qu’il se mette au moins à s’occuper de son rejeton comme un père digne de ce nom.
      Qu’il se fasse oublier. C’est le meilleur avenir qu’on puisse lui envisager.

      Répondre à ce commentaire

  • Janick 21 octobre 2011 à 11:47

    Claude-Marie, quelle mauvaise langue vous faites !

    Vous m’azvez fait bien rire, c’est déjà ça à mettre au crédit du couple royal.

    Maintenant la bonne pub c’est celle qui fait semblant de ne rien dire.

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Claude-Marie Vadrot 21 octobre 2011 à 12:15

      Oui, l’astuce c’est désormais la raréfaction d’une information qui se fait désirer. En langage publicitaire, cela se nomme le "teasing"

      Répondre à ce commentaire

  • cp 21 octobre 2011 à 12:19

    Mon ami Eric Zemmour me souffle que le président aura validé ses thèses quant à une « boboïsation » intégrale de l’hyper classe qui sape le sentiment national en donnant à ses rejetons des prénoms étrangers. Il n’y aura plus bientôt que Mimoun pour fièrement s’appeler Alain, au lieu de Okacha, prénom de sa naissance, à Telagh (Algérie)…

    Répondre à ce commentaire

  • babelouest 22 octobre 2011 à 05:41

    On notera surtout qu’un homme politique prend un risque sur la santé de sa femme, qui n’a tout de même plus vingt ans, afin de simplement tenter de réussir un plan comm. Éthiquement, c’est limite.

    Pour le reste, c’est néant. Des bébé, il en naît beaucoup tous les jours.

    Répondre à ce commentaire

  • Bernard 24 octobre 2011 à 01:13

    Pourquoi ne pas introduire une réforme constitutionnelle ? Saut en parachute obligatoire au début du 9ème mois pour la 1ère Dame de France (ou la Présidente) en cas de grossesse en cours de quinquennat par exemple ? J’imagine que cela aurait son petit effet dissuasif, non ? En plus à très bientôt 7 milliards de péquins sur notre toute petite planète, les grands de ce monde devraient montrer l’exemple, non ? Bon, je sais, c’est un peu radical comme solution, on va peut-être me taxer de "néo-polpotisme", (les gens sont méchants) d’autant que la "ruralisation", je serais plutôt pour aussi, (j’habite à la campagne) bien que ça n’ait pas eut l’air d’être très populaire globalement pour l’instant... Hein ?

    Répondre à ce commentaire

  • 3 octobre 2013 à 12:46

    « On notera surtout qu’un homme politique prend un risque sur la santé de sa femme, qui n’a tout de même plus vingt ans, afin de simplement tenter de réussir un plan comm. Éthiquement, c’est limite. »

    Totalement d’accord avec cela, les politiciens ne savent vraiment pas quoi faire pour effectuer leur communication auprès du peuple, c’est vraiment n’importe quoi.
    J’en ai un peu marre de voir tout cet argent (fourni par les contribuables) balancé par les fenêtres.

    Marc de agence web à paris

    Répondre à ce commentaire

Commenter (8)

Commenter

haut-pub
« novembre 2014
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature