haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Écologie > Comment faire taire les militants

Par Claude-Marie Vadrot - 11 juin 2009

Comment faire taire les militants

En s’appuyant sur la prochaine loi de programmation militaire, la ministre de l’Intérieur prépare un décret qui criminaliserait les contestations écolos et associatives.

La ministre de l’Intérieur, sur suggestion de l’Élysée et de quelques parlementaires, prépare en secret un arrêté fondé sur un projet de loi signé du Premier ministre et du ministre de la Défense, prêt depuis le mois d’octobre 2008. Il s’agit de la loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014 : un (...)
Article payant

Commenter (17)

Sur le même sujet
Commentaires de forum
  • bluboux 18 juin 2009 à 07:18

    Edito paru dans Le Lot en Action, commentant cet excellent article de Claude-Marie Vadrot. :

    Réveillez-vous !

    De la dérive sécuritaire à la dictature

    Politis révèle dans un article daté du 11 juin (que vous trouverez ci-dessous) que le gouvernement prépare, dans le cadre de la programmation militaire pour la période 2009-2014, un arrêté qui permettra à l’état de poursuivre tous les militants écologistes et associatifs lorsque « par leurs actions, écrits ou propos, ils mettront en cause« les intérêts de l’État ». Ce texte aurait aussi comme conséquence d’aggraver les peines encourues par les faucheurs d’OGM, car il permettrait de poursuivre les individus et les associations mettant en cause les intérêts économiques stratégiques de la France.

    A la lecture de cet article je suis resté pantois, complètement assommé. Nous somme en dictature.

    Cela fait plusieurs mois que l’on assiste à des « dérives » sécuritaires. Les rapports des organismes internationaux (Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International, Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité) se succèdent sans que l’on assiste à la moindre inflexion... au contraire.

    Des policiers arrêtent des enfants dans les écoles, des citoyens sont traînés devant les tribunaux pour avoir « défié » le gouvernement en place (je pense à ce prof de philo, à Marseille, qui s’est retrouvé au tribunal pour avoir dit « Sarkozy je te vois ! » ou cette citoyenne entendue par des policiers venus de Paris pour avoir écrit en commentaire sur une vidéo de Nadine Morano « hou la menteuse »). Et je passe sur la criminalisation des mouvements sociaux (syndicalistes arrêtés), les décrets de loi liberticides (délit de solidarité, interdiction de la cagoule), l’affaire des inculpés de Tarnac.

    La politique de ce gouvernement est maintenant clairement établie : nous allons vers une dictature. Sarkozy cherche l’affrontement avec le peuple pour justifier une politique de répression.

    Nous allons vers de heures bien sombres si nous ne sommes pas capable de réagir dans l’unité.

    Citoyens, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

    Répondre à ce commentaire

  • bluboux 18 juin 2009 à 10:00

    Mais que ce passe t-il ?
    L’information incroyable révélée par Vadrot dans cet article de Politis n’est reprise nul part.
    Mais que font les journalistes ?
    Si l’on sait aujourd’hui que les presse est muselée, les média qui se disent "libres" ne s’honorent pas de ce silence (Rue89, Médiapart, Agoravox, Rezo.net). Pourtant Politis est une référence et Vadrot encore davantage.
    bravo pour votre professionnalisme.

    Répondre à ce commentaire

  • Claude-Marie Vadrot 18 juin 2009 à 10:25

    Le silence des confrères ne relève pas obligatoirement de la censure mais il est lié au fait que les "autres" n’aiment guère qu’un journal modeste ( mais génial, bien sur) publie avant eux une information. Voilà une bonne partie de l’explication. La seule solution est de faire circuler cet article pour qu’il finisse par briser le mur du silence. Et aussi que nous vendions plus chaque semaine, que nous ayons plus d’abonnés : ce qui nous donnerait plus de visibilité.

    Répondre à ce commentaire

    •  
      pHciVAnLaDG 10 juin 2012 à 02:19

      I needed to send you the bit of word in order to thank you very much the mnoemt again about the magnificent techniques you’ve featured at this time. It is simply pretty generous with you to allow unreservedly precisely what a few people would’ve distributed for an e-book to end up making some profit for themselves, most notably seeing that you might have done it in the event you desired. The smart ideas as well acted to provide a fantastic way to be aware that the rest have a similar interest much like my personal own to figure out good deal more with respect to this issue. I think there are several more pleasurable situations in the future for people who read through your website.

      Répondre à ce commentaire

  • 19 juin 2009 à 18:14

    En général Rezo.net ne fait pas de lien vers des articles payants ; je te suggère donc de pirater cet article et le mettre sur ton blog, puis de le signaler à webmaster [AT] rezo.net

    Répondre à ce commentaire

  • 19 juin 2009 à 18:32

    Update : le lien (pirate) est publié sur rezo

    Répondre à ce commentaire

  • 20 juin 2009 à 13:01

    Bonjour,La dictature ! A qui la faute ? Oû êtes-vous les 60% d’abtentionnistes ? Sarkozy dirige la France "grâce" à 5 millions de votants alors que nous sommes 44 millions d’inscrits.Ok vous êtes dégoûtés, mais delà à ne pas aller voter il y un pas à ne pas franchir, des citoyens sont morts pour le droit de vote ! Français et Française réveillez-vous !Marc

    Répondre à ce commentaire

  • Claude-Marie Vadrot 20 juin 2009 à 14:20

    Je suis de votre avis et recycle un vieux dicton : les absents ont toujours tort !

    Répondre à ce commentaire

    •  
      OBCBUiEWtQrBvAEub 10 juin 2012 à 06:25

      Longue vie e0 ton blog Ness et ple9nitude dans tes fonctions au sein de l’ACF. Ils ont fait un tre8s bon choix !!!Au pislair de te revoir.Eve

      Répondre à ce commentaire

  • arthmousse 21 juin 2009 à 22:42

    "Citoyens, réveillez vous !" ; certes !! Mais comment et que faire ????
    Les gens ne vont plus aux urnes ( se cf. aux dernières européennes), la dernière journée de mobilisation nationale s’est soldée par un "échec"........... soit les gens jettent l’éponge et se rencognent encore plus dans leur individualisme ( crée de toute pièce par cette sacro sainte société de consommation qui nous étouffe), soit les informations sont sciemment, de moins en moins relayées par les médias, et ce de manière à chloroformer la population.............. soit il y a beaucoup plus de sarkozistes que l’on ne pourrait le croire !!!
    Lorsque j’écoute mon entourage ( familial et professionnel) discuter au quotidien, j’hallucine !!
    Les sujets politiques ne sont jamais à l’ordre du jour ; pas plus que la misère sociale grandissante, les problèmes liés à la crise ( j’appartiens et je vis pourtant au sein d’une communauté sociale moyenne qui se paupérise comme ils disent) ; le prix du carburant est en train d’augmenter et ce, juste avant les vacances d’été ( bizarre) ; j’ai entendu parler de la remise au goût du jour de la vignette automobile et ce, avant la fin de l’année civile en cours ; personne n’en parle............ tout est "normal"....... un peu comme si les gens étaient lobotomisés !! Alors encore une fois que faire ??

    Répondre à ce commentaire

  • Croa 22 juin 2009 à 22:30

    « Mais que font les journalistes ? »

    Réponse facile ! :-)

    - Ils sont bien trop occupés avec l’Iran !

    Répondre à ce commentaire

  • Nicolas 24 juin 2009 à 13:11

    Au lendemain des attentats du 11 septembre ,les pays du monde ont durci leur législation pour répondre au "terrorisme islamiste".Mais les citoyens se sont laissés endormir par ce spectacle ,la capacité de réaction des populations s’en ai trouvé affectée et les menaces que pèsent sur notre vie quotidienne ces lois sont grandes.
    Lisez l’ouvrage "Au nom du 11 septembre" aux éditions La Découverte

    Répondre à ce commentaire

    •  
      THPRtYLqCqxRFjrQ 10 juin 2012 à 03:43

      M. Gallo : tel est pris qui croyait prdrene ! De mauvaise foi : sans le e !bien cordialement et avec humour,ML Nice

      Répondre à ce commentaire

  • sativarun 25 juin 2009 à 14:08

    quand je pense à ceux qui sont morts pour tous ces droits, d’expression, du peuple
    qu’on a crée tout ça suite aux siècles des lumières, de la révolution notre république
    où le suffrage universel direct élit un représentant des citoyens GARANT DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DE LA JUSTICE SOCIALE

    pendant un an où j’ai fais mes études dans le milieu culturel cette phrase était le requiem des introductions de chaque cour ! et aujourd’hui L’INVERSE !!!!

    et aujourd’hui Claude-marie Vadrot nous envoie ces informations, où déjà le monde est à l’envers dans son système de fonctionnement, déjà qu’il ne tourne plus trés rond à être shooter aux milliards de prod’ chimiques, bien que ces fondement républicains sont depuis longtemps délaissés au profit d’un lobbying économique libéral ( où nous sommes prisonniers) je croyais que seul l’écologie était le moyen de montrer du doigt ces déséquilibres et abberrations, avec effets boules de neige... mais non c’était trop beau d’avoir un soupçon d’espoir dans une réalité où le citoyen manipulé n’est plus qu’un gouffre de consommateur...

    aujour’dhui, l’écolo dépasse l’effet de monde tendance des bobos, les faucheurs désobéissants par leurs actes, ont une théorie qui va dans le sens du peuple, et de la terre.

    S’il n’est pas encore trop tard... ce n’est que l’été, alors si on peut refuser, où peut -on trouver une manière d’éviter ce pire qui n’est qu’une goutte dans le vase des injustices !

    help us !

    Répondre à ce commentaire

  • Claude-Marie Vadrot 25 juin 2009 à 14:15

    Non, pas "aidez nous", mais aidons nous les uns les autres. C’est ce que je tente de faire comme journaliste....

    Répondre à ce commentaire

  • Samizdat 2 juillet 2009 à 01:04

    Bonjour,

    Voici juste le témoignage d’un responsable associatif : nous déférons parfois des permis de construire, des PLU devant la justice adminitrative. Parfois on gagne, parfois on perd avec des jugements vraiment étranges. Nous voyons bien que la justice administrative dérange beaucoup de monde, surtout lorsque le juge ne "comprend" pas les "impératifs économiques".
    Il faut être juste : la liquidation de la réglementation environnementale n’a pas débuté avec Sarkozy. La loi de 1976, la loi littoral, les arrêtés de protection d’espèces, ça nuit à la "bonne marche des affaires" depuis longtemps. A gauche comme à droite, ils sont copains comme cochons pour nous réduire à l’impuissance et maintenant même au silence.
    A part les assos et la justice, il n’y a pratiquement plus de frein à la toute puissance des élus et des lobbies qui les pilotent. Les fonctionnaires des administrations sont débordés ; ceux qui essaient de faire leur travail sérieusement se font remonter les bretelles.
    On voit des gens consciencieux dégoûtés de se faire court-circuiter par leur hiérarchie. Des histoires odieuses, on en a des tonnes dans nos archives, jusqu’à la nausée ! Des classements sans suite, des dossiers fantômes que plus personne ne retrouve... Les préfets sont des pantins, : les maires font "leur" loi et les représentants de l’Etat (dit "de droit") s’exécutent. C’est le monde à l’envers.

    Le projet de loi que vous décrivez, c’est la burquah pour les écologistes, la burquah que réclament à grands cris les ayatollahs du business. L’hyper-capitalisme prédateur(que les innombrables esprits conciliants de nos médias continuent de qualifier du vocable apaisant de "libéralisme") EST un totalitarisme : il soumet ou écrase tout ce qui fait obstacle à sa logique.
    Sarko, c’est un nouveau Terminator plus efficace, mais au fond c’est un petit malfaisant ordinaire. Notre histoire est pleine de ces petits malfaisants à la bonne conscience. Ce sont les mêmes imbéciles qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 et à Monsanto en 2008 !

    Donc, on nous bassine avec la dictature du Coran en Iran, la dictature du prolétariat à Cuba, mais chez nous c’est la dictature du business. Pourquoi ne pas écrire "Business über alles" au fronton de nos mairies, les choses seraient claires !
    Pendant ce temps, au Grenelle des jean-foutres...

    Répondre à ce commentaire

    •  
      MfOzkfamcGkQ 10 juin 2012 à 05:19

      Thank you a lot for providing iniiuddvals with a very remarkable possiblity to read articles and blog posts from this website. It is often so lovely plus stuffed with a lot of fun for me and my office mates to visit your blog really three times a week to read the fresh stuff you will have. And definitely, I am also usually happy considering the brilliant secrets served by you. Selected 2 areas in this post are unequivocally the simplest I have had.

      Répondre à ce commentaire

Commenter (17)

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature