haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Les échos > Dieu, Romney et l’impérialisme

6 septembre 2012

Dieu, Romney et l’impérialisme

Au lendemain de la convention républicaine, plusieurs sites Internet ont subitement exhumé le premier grand discours de politique étrangère tenu par Mitt Romney l’an dernier. Le 7 octobre 2011, devant un parterre d’élèves officiers de l’École militaire de Charleston (Caroline du Sud), le candidat républicain avait lancé : « Dieu n’a pas créé ce pays pour être une nation de suiveurs. L’Amérique doit diriger le monde, ou bien quelqu’un d’autre le fera. » Cette profession de foi, quoique caricaturale avec son invocation des desseins divins, signe le retour d’un discours qu’on appelait « impérialiste ». Décomplexé, dirait Jean-François Copé.

Sur le même sujet
Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Résaction    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature