haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Monde > « En Israël, les élections se gagnent avec les chars »

Par Denis Sieffert, Erwan Manac’h - Suivre sur twitter - 15 novembre 2012

« En Israël, les élections se gagnent avec les chars »

Les vraies raisons de l’offensive israélienne sur la bande de Gaza, deux mois avant les élections législatives, sont à chercher dans la politique intérieure israélienne. L’analyse d’un journaliste gazaoui.

Trois ans après les bombardements israéliens violents sur la bande de Gaza, l’armée est de nouveau passée à l’offensive, mercredi 14 novembre, après plusieurs semaines d’escalade des tensions israélo-palestiniennes.

Selon « Wissam », journaliste gazaoui, les raisons de cette nouvelle opération israélienne sur la bande de Gaza sont à chercher dans la politique intérieure israélienne.

Dernière minute

Des sources hospitalières palestiniennes dénombraient jeudi midi 15 tués et une centaine de blessés dans les bombardements lancés mercredi soir sur la bande de Gaza. Israël annonçait de son côté la mort de 3 personnes après un tir de roquettes sur un immeuble de Kyriat Malachi, dans le sud d’Israël. L’armée menace désormais d’une offensive terrestre. 

Politis : Quelle est l’origine de cette nouvelle escalade de la violence ?

Vendredi dernier, une patrouille israélienne à la frontière de la bande de Gaza a été la cible d’une attaque à l’explosif revendiquée par le FPLP. Un officier israélien, chef opérateur d’une branche de l’armée israélienne, a été grièvement blessé dans l’attaque. Depuis, Israël conditionne psychologiquement sa population à une montée de violence sur la bande de Gaza. Les échanges, entre les tirs de roquettes et les contre-attaques israéliennes, ont duré 3-4 jours par la suite.

Il y a toujours de la violence autour de la frontière. Les Palestiniens attaquent les militaires dans une zone géographique assez limitée, sans cibler les principales villes du sud d’Israël. Depuis 2005, les attentats-suicides ont cessé. Les Israéliens évitent habituellement toute attaque contre des dirigeants du Hamas. En tuant mercredi Ahmed Jabari, dans un raid aérien, ils ont rompu avec cette attitude.

Ces derniers jours, les Égyptiens ont déployé des efforts diplomatiques auprès des Américains ou en lien direct avec Israël, pour faire respecter ces « règles du jeu ». Israël semblait plutôt prêt hier matin à les accepter et le Hamas a fait tout ce qui était possible pour imposer la trêve sur les autres forces palestiniennes, jusqu’à mercredi.

Les tirs de roquettes ne sont pas le fait du Hamas ?

Non. Les récentes attaques étaient revendiquées par le Jihad islamique, le FPLP et les Comités de résistance populaire. Le Hamas a arrêté certains tirs de roquettes par la force armée. Il a fait emprisonner des militants de telle ou telle force pour pouvoir respecter leurs engagements.

Le Hamas cherchait à établir une situation calme sur Gaza, car il a un accord avec le mouvement des Frères musulmans égyptiens. Ces derniers ont besoin de temps pour prendre un rôle régional important.

Pourquoi Israël attaque-t-il donc le Hamas ?

Le pouvoir israélien a reçu beaucoup de critiques sur l’état de son armée à Gaza et ses performances, à deux mois des élections législatives [du 22 janvier 2013, NDLR].

Ecouter la suite de la réponse :

« En Israël, les élections passent par les chars »

"Wissam", journaliste à Gaza.

Cliquer ici pour afficher la réponse.

Israël a toujours été un Etat dans lequel les élections se gagnent avec les chars. Celui qui apparaît comme le protecteur d’Israël est élu.

Netanyahu est connu comme un homme qui parle beaucoup, mais agit peu. Il est très critiqué pour ses positions lors des élections américaines [en faveur de Mitt Romney] et il fait face à une situation sociale et économique critique en Israël, avec la crise.

Il a toujours menacé d’une guerre contre l’Iran, la Syrie, etc. Mais il ne peut pas attaquer l’Iran, car il est bloqué par Barack Obama. Il ne peut pas non plus attaquer le Liban, notamment à cause de la force du Hezbollah, qui a provoqué Israël dernièrement en envoyant un drone au-dessus de son sol. Cela a provoqué un scandale en Israël, car le ciel était un point de force de son armée.

Israël s’attaque donc au Hamas qui est plus faible...

Oui , ils ont testé récemment les Égyptiens et je crois qu’ils ont obtenu des garanties des Américains que les Frères musulmans réagiront verbalement, mais que cela n’aura pas de conséquences sur le terrain militaire. 

Benjamin Netanyahu arrive au ministère de la Défense, le 14 Novembre 2012.
Benjamin Netanyahu arrive au ministère de la Défense, le 14 Novembre 2012.

Photo : AFP / Jack Guez


Nota Bene :

Photo : AFP / Mahmud Hams

Commenter (4)

Commentaires de forum
  • yo 16 novembre 2012 à 10:26

    il va de soi et ça va encore mieux en le disant que le gouvernement Israëlien n’a pas pris cette décision sans en référer préalablement aux américains .

    Ceux-ci viennent enfin de réaliser que leur appui au développement du pansunnisme ( taper le mot sur moteur de recherche )dans le monde aux dépens des chiites et de l’Iran, présentait maintenant de lourdes menaces pour son allié dans la région, Israël, qui est cerné de fait par le Hamas , l’Egypte et bientôt la Syrie des frères musulmans ( ce que je prévoyais d’ailleurs il y a plus d’un an sur le net et qui m’a valu censure sur le site de plusieurs hebdomadaires, notamment sur celui où sévit notre philosophe combattant BHL ) .

    Comme dans l’affaire d’Afghanistan ou de Bosnie , les américains avec l’appui des monarchies du Golfe et des européens ont créé de toutes pièces l’ennemi à venir et nos politiques Français comme souvent n’ont rien vu venir , eux qui poussent à armer l’opposition Syrienne .

    LES CONS ! Mais quels cons ! Ou peut-être le cynisme porté à sa plus complète expression .

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Tonton Roland 17 novembre 2012 à 14:04

      Mille excuses, "collègue", mais je ne dirais pas "les cons" mais plutôt "les salauds". Depuis le temps que ça dure avec l’approbation des occidentaux (voir les réactions de Merkel, Atchoum - pardon Ashton - et les autres condamnant les victimes plutôt que les bourreaux)

      Bizarre, enfin presque et même attendu, cela se produit après la visite de Nettaniahou en France, comme presque à chaque fois. A t’il eu le feu vert ?

      Répondre à ce commentaire

      •  
        stef 19 novembre 2012 à 20:49

        Penses tu vraiment que Netanyahu à besoin du feu vert de l’Elysée pour passer à l’offensive ?

        Répondre à ce commentaire

  • yo 17 novembre 2012 à 11:56

    Posté sur compte twitter de Tsahal ce samedi 17 novembre 2012 . on ne peut pas faire grand chose pour faire cesser la folie guerrière dans le monde, mais on peut donner son avis .Imaginez le compte twitter de Tsahal saturé par des messages de réprobation venant du monde entier.Mais je rêve...
    Je laisse les fautes d’orthographe initiales.


    Tsahal-IDF ‏@Tsahal_IDF Des leaders du #Hamas se cachent en ce moment même dans des mosquées et des hôpitaux de la bande de #Gaza #PilierdeDéfense Répondre Retweeter Favori Plus 50 RETWEETS
    31 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF étranges similitudes entre le compte twitter de Tsahal et celui d’alquasam où les photos des civils sont affichées Détails 29 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF comme si les responsables des ses victimes n’étaient pas dans les deux camps les autorités des deux entités geurrières Détails 27 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF qui pour des raisons de leadership politique passent les victimes civiles pour quantité négligeable Détails 25 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF Mais la guerre c’est surtout des enfants , des mères , des vieillards , déchiquetés , démembrés , tués , qui n’ont rien demandé Détails 22 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF et qui sont l’otage de la folie de décideurs forts de la toujours plus grande technicité guerrière Détails Répondre Supprimer Favori Plus 21 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF en ces temps de crise économique mondiale. Si dieu est grand , ces hommes là sont bien petits qui jouent la vie des autres Détails 19 min Durand ‏@dire_la @Tsahal_IDF à la loterie des engins de mort . Que dieu, auquel je ne crois pas , préserve les enfants d’Israël et de Gaza

    Répondre à ce commentaire

Commenter (4)

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Résaction    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature