Accueil du site > Les blogs de Politis > Sébastien Fontenelle > George Orwell Vous Salue Bien

Par Sébastien Fontenelle - 11 février 2012

George Orwell Vous Salue Bien

L’autre jour, donc, un ministre de l’UMP donne au monde un concis cours de philosophie occidentale, d’où ressort que non, mâme Dupont, toutes les civilisations ne se valent pas, et qu’il y en a de beaucoup moins civilisées que d’autres, qui se vautrent dans « la haine sociale ou ethnique », alors que la nôtre, non : la nôtre n’accepte pas du tout chez choses-là - et pousse même l’abnégation jusqu’à dépêcher dans plusieurs coins du monde ses progressistes moralistes.

Le bloc-noteur du Figaro de Serge Dassault (de l’UMP), Ivan Rioufol [4], énonce alors que le méditeux ministre a mille fois raison, et que non, mâme Dupont, toutes les civilisations ne se valent pas : il y en a, suivez mon regard, qui se vautrent dans l’haine sociale ou ethnique, alors que la nôtre, non, la nôtre n’accepte pas du tout ces choses-là [5].

Juste après, le député Serge Letchimy répond de son côté que les propos du ministre ramènent aux « idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration, au bout du long chapelet esclavagiste et colonial », et (lui) demande : « Le régime nazi, si soucieux de purification, si hostile à toutes les différences, était-ce une civilisation ? »

Ivan Rioufol trouve ça honteux : cette évocation du nazisme est le signe, d’après lui, d’une atterrante « régression intellectuelle ».

Au reste, ajoute aussitôt le chroniqueur figarique : « cet antiracisme au front bas » du député Serge Letchimy est une « construction politique », et cette construction est « l’héritière » des « barbaries nazies et communistes ».

D’après le rigoureux professeur de maintien [6] qu’émolume Serge Dassault (de l’UMP), en somme : le rappel, historiquement exact, que l’affirmation que toutes les civilisations ne se valent pas était (avec d’autres) au fondement de l’hitlérisme doit être dénoncé comme une hoirie nazie - cependant que les antiracistes (au front bas) qui le font peuvent être posément portraiturés en héritiers de la barbarie raciste du Troisième Reich.

Cette subversion de la réalité, bien dans le ton d’une époque où de gros cerveaux vont impunément répétant que le nazisme a été « inventé par la gauche », est bien sûr très intéressante, pour ce qu’elle ouvre de possibilités à qui souhaiterait s’engager dans l’enivrante aventure du ravalement de l’Histoire : si tu te sens pris de l’envie de rédiger pour les éditions des Mal-pensifs un traité montrant qu’Hermann Goering était en vrai mû par le légitime souci de dessiller de pauvres con(ne)s antiracistes sous-trophié(e)s de la glabelle, et de leur montrer les suavités d’une culture libérée du régressisme intellectuel, tu devrais te dépêcher - les vents du temps te seront porteurs.

Notes

[1] Dont le courage est notoirement immense, puisque jamais il n’hésite, en authentique « résistant », à dire tout haut ce que dit aussi tout haut le gouvernement.

[2] Et d’ailleurs, la nôtre a tout de même légué à l’humanité MM. Arouet et Hortefeux, quand d’autres, suivez mon regard, n’ont guère produit que la semoule et أم كلثوم : j’ai rien contre un couscous boulettes de temps en temps, me faites pas dire ce que j’ai pas dit, mais force est de constater que sous Pont-Saint-Esprit (Gard), on prend son temps pour s’élancer vers l’avenir.

[3] Qui ne s’interdit donc pas du tout, à la fin de terroriser la dissidence, et en même temps qu’il présente une référence justifiée au nazisme comme une débâcle de l’esprit, d’(ab)user de la reductio ad Hitlerum.

[4] Dont le courage est notoirement immense, puisque jamais il n’hésite, en authentique « résistant », à dire tout haut ce que dit aussi tout haut le gouvernement.

[5] Et d’ailleurs, la nôtre a tout de même légué à l’humanité MM. Arouet et Hortefeux, quand d’autres, suivez mon regard, n’ont guère produit que la semoule et أم كلثوم : j’ai rien contre un couscous boulettes de temps en temps, me faites pas dire ce que j’ai pas dit, mais force est de constater que sous Pont-Saint-Esprit (Gard), on prend son temps pour s’élancer vers l’avenir.

[6] Qui ne s’interdit donc pas du tout, à la fin de terroriser la dissidence, et en même temps qu’il présente une référence justifiée au nazisme comme une débâcle de l’esprit, d’(ab)user de la reductio ad Hitlerum.

« janvier 2012 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
 

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature