Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Les échos > Handball : qui perd gagne

4 octobre 2012

Handball : qui perd gagne

L’enquête sur le possible trucage du match Montpellier-Cesson répand sur le handball un parfum de scandale. Le 18 mai, la Française des jeux alerte sur des paris suspects. Quatre mois plus tard, la star du hand français, Nikola Karabatic, et d’autres joueurs sont interpellés, soupçonnés d’avoir « laissé filer » le match. Au-delà d’une affaire aussi artisanale que malhabile, on devrait se poser le problème des paris sportifs. Depuis leur légalisation en 1985, le marché ne cesse d’augmenter. Dans le monde, leur montant s’élèverait à 200 milliards d’euros par an, selon un récent rapport de l’Iris. Avec la corruption qui va souvent de pair. À côté de cela, les handballeurs montpelliérains, si leur culpabilité se confirmait, ne seraient que des gagne-petit.

Commenter

Sur le même sujet
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature