Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Dossiers > 11 septembre : le business de la peur

Par Denis Sieffert - 8 septembre 2011

11 septembre : le business de la peur

Depuis le 11 septembre 2001, “l’architecture de la terreur” n’a cessé de se développer aux États-Unis. En France, cet événement dramatique a également donné lieu à une orientation très sécuritaire. Les sociétés de sécurité privées prolifèrent de manière inquiétante ici comme là-bas.

Les attentats du 11 septembre 2001 ont bouleversé le monde. Mot pris dans ses deux sens de choc émotionnel et de transformation. Si l’émotion resurgit chaque fois que l’on revoit les images des avions percutant les tours géantes de Manhattan, ce sont tout de même les transformations du monde qui s’inscrivent le plus durablement dans l’histoire de ces dix années, et sans doute pour longtemps encore. Les États-Unis et les pays de l’Union européenne ont multiplié les initiatives pour vaincre le « terrorisme islamique ».

Au moins deux guerres ont coûté des centaines de milliers de vies humaines, en Irak et en Afghanistan, sans compter les offensives d’opportunisme menées par Israël au Liban et à Gaza, qui ne sont pas étrangères au climat anti-arabe instrumentalisé au lendemain des attentats de New York. Le triomphe idéologique de la théorie du « choc des civilisations » constitue la trame d’un discours occidental, de Bush à Sarkozy, qui a dominé la politique des grandes puissances, au moins jusqu’à l’élection de Barack Obama en novembre 2008.

Au bilan de ces années, il faut ajouter la forte tendance de ce qu’on appelle abusivement « les grandes démocraties » à s’affranchir de toute règle et morale au nom de « la lutte antiterroriste ». Tortures, enfermements arbitraires – le cas le plus connu est évidemment celui de Guantanamo –, mais aussi lois d’exceptions comme le Patriot Act américain. Le tout excitant au sein des populations la peur de l’autre et les pulsions racistes. La droite française « décomplexée » de Sarkozy est particulièrement représentative de cette évolution.

Nous avons choisi de mettre en lumière un aspect particulier de « l’après-11 Septembre » : l’apparition d’un commerce de la peur au profit d’officines et parfois de milices privées. Cela va des experts qui nous « alertent » dans nos médias sur la « menace terroriste » jusqu’aux mercenaires qui se substituent à l’armée américaine en Irak, en passant par les industriels de la télé et de la vidéosurveillance en ville. Voir dans notre dossier l’exemple extrême du quartier de Park Row, à New York.

Nota Bene :

Photo : AFP ImageForum

Commenter (5)

Sur le même sujet
Commentaires de forum
  • panossian 8 septembre 2011 à 12:57

    Ne serait-il pas opportun, alors que maintenant nous disposons dans les médias américain eux mêmes de personnes ayant remis en cause l’explication un peu courte des autorités sur les responsables désignés des attentats, de mentionner ces personnes qui sont loin d’être des plaisantins (professeurs, scientifiques, journalistes) et qui ne cessent d’alerter l’opinion sur le coup monté par des forces obscures à l’intérieur même des USA, que furent ces attentats. Il y a eu bien avant, ne l’oublions pas Oklahoma-City, il y a eu un premier attentat "manqué" au WTC, il y a eu l’anthrax, jamais élucidé...
    Qu’attendez-vous pour faire preuve de courage et de lucidité ? Avez vous peur qu’on vous prenne pour un Thierry Meyssan ? Avez vous peur qu’on rit de vous en vous accusant de soutenir la "théorie du complot". Ouvrez les yeux sang, et voyez chez les spécialistes ce qu’est une "DEMOLITION CONTROLEE" ! Vous verrez alors la chute de WTC avec d’autres yeux... et vous verrez aussi tout ce qui a suivi ces pseudos attentats avec d’autres yeux : les centaines de milliers de morts des guerres du Moyen orient. Oui il y a eu complot comme il y a eu complot pour la guerre du VietNam, comme il y a eu complot pour déclancher la guerre de 1939 contre la Pologne... Il y a toujours complot pour déclancher une guerre, vous ne l’avez pas appris dans vos études d’histoire ? REVEILLEZ-VOUS !

    Répondre à ce commentaire

  • 8 septembre 2011 à 13:21

    politis porte bien sont nom, il navigue et evite soigneusement les eceuils.

    le courage ne viendra pas d’institution, pas plus de politis que de marianne (la caution morale de la "democratie française).

    nous, nous pouvons en parler.

    Répondre à ce commentaire

  • Kropotkine 9 septembre 2011 à 13:10

  • Lisa3142 11 septembre 2011 à 12:14

    COMPLOT ou pas COMPLOT ?

    Sur le 11 septembre il suffit de prendre un peu de recul et d’aller sur le site reopen911.info pour commencer à se poser des questions et aider à trouver des réponses.

    Il n’est bien sûr pas question de nier les attentats du 11 septembre 2001, ni d’occulter le fait que le mouvement islamiste a été le principal exécutant de cette basse tâche. Mais il faut bien comprendre que Ben Laden sans Réseau n’aurait rien pu faire.

    Et la question qui reste toujours en suspens c’est : "Qui pilote Al-Qaida ?"

    Pour mémoire, la CIA a formé Ben Laden, tout comme elle a formé Sadam Hussein en son temps.

    A qui profite le crime aujourd’hui si ce n’est aujourd’hui aux marchands d’armes, de pétrole, de société de sécurité en tout genre,...

    De plus des attentats d’Al-Qaida, il y en a eu par le passé :

    http://www.radio-canada.ca/nouvelle....

    Mais peut-être que le seuil pyschologique des 3000 morts + une attaque sur le territoire américain nécessaire à une guerre d’envergure contre l’islamisme et le terrorisme n’était pas encore atteint.

    Que l’empire américain ait piloté, encouragé, laissé faire ou tout simplement été impuissant fasse à cet attentat, le résultat est là : l’occident est en guerre avec le "Sud".

    Encore une fois regarder le site reopen911.info et si vous n’êtes pas trop obtu vous comprendrez beaucoup de choses et vous vous poserez les bonnes questions.

    Je liste ici 3 question sans prétendre avoir la réponse : s’il l’un de vous - adepte de la thèse officielle - a une réponse c’est avec plaisir que je le lirai.

    Question 1 :
    Puisque cet attentat était si bien préparé par Ben Ladden de sa grotte pourquoi n’a t’il pas frappé 1h plus tard quand les tours étaient pleines de monde arrivés à leur travail ?

    Question 2 :
    Les batiments du WTC devaient résister à un crash d’avion.

    Pourquoi les concepteurs du batiment n’ont t’ils pas été poursuivis ?

    Car peut-être que l’impact des avions est responsable de 300 morts et le reste est dû à une défaillance du batiment qui n’a pas resisté à une cause extérieure qui pourtant était prévue dans le cahier des charges.

    Question 3 :
    Pourquoi un batiment en feu s’écroule en 10 secondes défiant ainsi toutes les lois de la physique ?

    Lisa qui vous invite à réfléchir et à trouver des réponses.

    Répondre à ce commentaire

  • Kropotkine 12 septembre 2011 à 13:22

    Le conspirationnisme (ou "complotisme") est une idéologie paranoïaque née de la généralisation de théories du complot...

    >> http://www.prevensectes.com/conspi9...

    >> http://rr0.org/politique/ideologie/...

    _>> http://www.conspiracywatch.info/

    Répondre à ce commentaire

Commenter (5)

Sur le même sujet
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature