haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Idées > Parutions de la semaine

7 juin 2012

Parutions de la semaine

L’Europe mal-traitée

Cet ouvrage pédagogique coordonné par Benjamin Coriat, Thomas Coutrot, Dany Lang et Henri Sterdyniak propose une analyse détaillée et critique du nouveau traité européen intitulé « Traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance » (TSCG), aussi nommé « Pacte budgétaire européen », adopté en mars par les chefs d’État et de gouvernement de la zone euro. Les économistes atterrés veulent alerter les citoyens sur les «  dangers, immenses, auxquels l’adoption de ce traité exposerait les peuples d’Europe s’il venait à être ratifié ». L’importance des changements introduits par le Pacte budgétaire est si profonde que ces économistes joignent leur voix à celles qui se sont déjà exprimées pour exiger que s’ouvre un débat public avant l’organisation d’un référendum. On l’a compris, pour ces économistes, le Pacte budgétaire ne peut être amendé ou complété. Il doit laisser la place à un autre projet de société.

Les économistes atterrés, Les Liens qui libèrent, 141 p., 8 euros.

La force du collectif Entretien avec Charles Piaget

Le Réseau citoyens résistants, émanation de l’association Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui, organisatrice du rassemblement des Glières chaque année, a réalisé ce premier entretien avec Charles Piaget, qui fut syndicaliste et porte-parole des Lip. Piaget a puisé dans ses souvenirs de ce conflit exemplaire, qui eut lieu dans une grande fabrique de montres à Besançon et déboucha sur une autogestion innovante dans les années 1970, pour livrer ce message universel : la pratique collective est la préfiguration du vivre-ensemble dans la société du futur. Pour lui, le collectif est la seule solution digne, efficace, face à l’arbitraire, à la primauté du fric sur l’humain.

Réseau citoyens résistants, éditions Libertalia, 59 p., 5 euros.

Les Rapports sociaux de classe

Ce véritable « discours de la méthode » de la lutte des classes fournit les outils nécessaires pour critiquer les thèses sur la fin de la lutte des classes qui tendent aujourd’hui à prendre la forme de l’idéologie des « classes moyennes ». La rigueur de la présentation évite tout dogmatisme en insistant sur les multiples dimensions de la lutte des classes qui échappent à une détermination étroitement économique. Ce petit livre très dense combine deux exigences : comprendre la complexité des rapports de classe – mais sans sombrer dans l’éclectisme ou dans une sorte d’individualisme désabusé – et faire constamment le lien avec les rapports sociaux de production, qui se ramènent en fin de compte à des rapports de propriété.

Alain Bihr, éd. Page deux, 144 p., 9,50 euros.

Commenter

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Résaction    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature