haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Éco/Social > Sécu : le gouvernement « limite la casse »

Par Clémence Glon - 8 octobre 2012

Sécu : le gouvernement « limite la casse »

Sociologue spécialiste des questions de santé publique, Frédéric Pierru revient sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale de 2013.

Comme un arrière-goût de rigueur. Présenté lundi 1er octobre, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) déçoit l’ensemble des syndicats et organisations de la santé. Il fallait s’y attendre : le premier objectif de cette politique est de limiter les dépenses. Pour Frédéric Pierru, (...)
Article payant
Pour le lire :

Commenter (3)

Commentaires de forum
  • Janick 11 octobre 2012 à 17:48

    "Les retraités imposable ont un niveau vie supérieur à celui des actifs...."

    Non, pas ceux qui sont peu imposés. C’est une mauvaise comparaison. Tous les actifs - dieu merci - n’ont pas des revenus inférieurs à ceux des retraités imposables.

    Si un retraité a une grosse pension il paie ses impôts comme tout le monde. Pourquoi lui demander plus d’efforts qu’a d’autres catégories ?

    Répondre à ce commentaire

    •  
      12 octobre 2012 à 12:49

      Je suis entièrement d’accord avec le commentaire de Janick. De plus, beaucoup ont "donné beaucoup" à l’entreprise au prix d’une vie personnelle, familiale bien souvent écornée sans compter les retenues salariales pour les caisses de retraites complémentaires qui ont fortement augmenté avec, concomitamment une dépréciation régulière annuelle de la valeur du point, ce qui a écorné aussi le montant des retraites par rapport à ce qu’elles furent. l’interviewé oublie que 10 % du PIB ont ripé du travail vers le capital et que justice minimum serait au moins de prendre toute mesure pour restituer aux salariés ce qui leur été volé. de qoi financer en grande partie au moins, la dépendance.

      Henri

      Répondre à ce commentaire

    •  
      PhM 31 octobre 2012 à 11:33

      non, justement, les retraités ne paient pas leurs impôts comme tout le monde, car ils sont exonérés (en tout ou partiellement selon leur situation) de la CSG et de la CRDS.
      Le projet du gouvernement est d’égaliser (en partie) la situation des actifs et des retraités.
      C’est particulièrement justifié en ce qui concerne la CRDS : rappelons que cette taxe sert à financer les emprunts faits par la sécu lorsqu’elle a remboursé plus que les cotisations. Autrement dit, les retraités ont bénéficié depuis plus de 15 ans de prestations pour lesquelles ils n’ont pas suffisamment cotisé, il est donc normal qu’ils participent à leur remboursement.
      Le fait que certains retraités gagnent moins que certains actifs (en particulier les femmes seules ayant une carrière incomplète, qui sont souvent dans une situation vraiment difficile) ne doit pas occulter le fait bien réel qu’en moyenne, le niveau de vie des retraités est supérieur à celui des actifs, ce qui est avéré par la statistique nationale. Il est donc normal que le taux d’effort qui leur est appliqué soit remis en question.
      Il est facile de mobiliser des cas particuliers pour défendre des situations générales, mais cela ressemble à Sorko prenant exemple de la retraitée de l’Ile de Ré pour défendre le bouclier fiscal.

      Répondre à ce commentaire

Commenter (3)

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature