haut-pub

Par Bernard Langlois - Suivre sur twitter - 8 juillet 2012

Une devinette …

comme vous les aimez !

[Extrait d’une de mes récentes lectures. Titre et auteur ? Vous avez jusqu’à lundi soir.]

« Lorsque je proposai cet exercice pour la première fois, l’énoncé de la rège du jeu provoqua un réel abattement.

« En effet, que l’on se projette en 2012, en 2100 ou en 3050 , chacun sentait bien que cette hypothèse n’était, hélas, pas invraisemblable.

« Toutefois, très vite, on entendit fuser des rires, indiquant que l’on entrait dans un moment de créativité ludique. Et pour cause : il s’agissait de transmettre le meilleur de l’humanité — le rire, la tendresse, l’amour, la qualité de conscience, etc. Nul ne songeait évidemment à léguer le fric, la lutte pour le pouvoir, la guerre, la destruction de la nature …

« Cette mosaïque du meilleur devait grandement faciliter les choses pour le deuxième tour d’échange, dont l’objet était : comment allons-nous choisir de vivre les x années qui nous restent (à l’époque, c’était cinq ans) ? Ce deuxième tour se révéla particulièrement jubilatoire, puisqu’il s’agissait d’imaginer un vivre-ensemble fondé sur ce meilleur de l’humanité qui venait d’être repéré lors du premier tour.

« Vint alors le plus ardu de l’exercice : le troisième tour d’échanges. A l’origine, je l’avais conçu pour introduire un peu de légèreté et d’optimisme, bienvenus après l’hypothèse apocalyptique de départ. Il s’agissait, à partir d’une supposée dépêche d’agence faisant état d’un nouveau rapport officiel moins alarmiste que les précédents, de réfléchir sur le thème : la fin du monde étant repoussée à une date ultérieure, que faisons-nous de ce supplément ?

« Or, loin d’être vécue comme positive, cette nouvelle donnée fut source de grandes difficultés. Avec l’indistinction de la date de fin revenait le bon vieux business as usual : la force des habitudes et des intérêts reprenait le dessus … »

—_—_—_—_—_—_—_—_—_—_—_—_—_—_

Lundi matin : un indice : cet essai philosophico-politique, publié il y a quelques semaines, est lesté d’une préface d’Edgar Morin.

Lundi 19 : peu de réponses. Une bonne que je garde sous le coude. On prolonge jusqu’à demain matin … 2è indice : l’auteur est un ancien conseiller à la Cour des comptes et, plus anciennement, membre de la direction du PSU …

—__—_—_—_—_—__—_—_—_——_–_——_—_—_—

La réponse :

C’était donc bien Patrick Viveret, longtemps membre (stimulant) des équipes rocardiennes, défricheur d’utopies, chercheur d’improbable … Son dernier livre, La Cause humaine, du bon usage de la fin du monde, tente une fois de plus, dans les traces de gens comme Gorz ou Robin et quelques autres (dont Morin, qui signe la préface) de conjurer le pire, qu’on sent venir …

(190 p., Les Liens qui Libèrent, 16 euros.)

P.-S.

La ou les bonne(s) réponse(s), signé(e)s, sera-ront publiée(s) lundi soir, pour laisser un peu de temps de recherche aux amateurs … Les mauvaises, au fur et à mesure.

Commenter (10)

Commentaires de forum
  • Mélopée 9 juillet 2012 à 10:02

    La cause humaine de Patrick Viveret.

    Solution ou pas de l’énigme, cette lecture est tentante.

    Répondre à ce commentaire

  • 9 juillet 2012 à 13:22

    Mohammed Arkoun : Mohammed Arkoun & La construction humaine de l’islam
    j’ai bon ? ;-)

    Répondre à ce commentaire

  • Bernard Langlois 9 juillet 2012 à 19:22

    Non. Et puis c’est pas signé, c’est pas bien !

    Répondre à ce commentaire

  • 9 juillet 2012 à 20:54

    Il s’agit de Patrick Viveret ? http://www.femininbio.com/gestes-ec...

    Répondre à ce commentaire

  • Louise 9 juillet 2012 à 20:56

  • 9 juillet 2012 à 21:01

    Il s’agit toutefois du titre : La cause humaine. Du bon usage de la fin d’un monde

    Répondre à ce commentaire

  • Robert Molinaro 9 juillet 2012 à 21:15

    Bonsoir,
    Grâce à internet,je pense avoir trouvé:il s’agit de la cause humaine de Patrick Viveret,sous-titré du bon usage de la fin d’un monde.Si c’est la bonne réponse,j’achète le bouquin très vite.
    Bien à vous.
    Robert

    Répondre à ce commentaire

  • @sotapissiere 9 juillet 2012 à 21:30

    Michel Rocard cour des comptes et PSU... @sotapissiere

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Bernard Langlois 9 juillet 2012 à 21:42

      Non, pas Rocard (bien PSU mais pas Cour des comptes : Inspection des Finances).

      Répondre à ce commentaire

  • loiseau 9 juillet 2012 à 22:31

    Bon, au vu des indices, je dirais : Patrick Viveret, "La cause humaine - Du bon usage de la fin d’un monde", aux éditions LLL.

    Mais j’avoue ne pas l’avoir lu.

    Répondre à ce commentaire

Commenter (10)

Commenter

+commentés

haut-pub
« août 2014
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature