Politis

Abonnez-vous à Politis

Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36
ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier en toute liberté, chaque semaine votre hebdo et deux fois par an, un hors série. En prélèvement automatique à durée libre.
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Tentations centristes

Pierre Moscovici, Ségolène Royal, Marisol Touraine et Laurent Fabius avaient
déjà souhaité, sans succès, que, dans un geste d’élégance, le PS renonce
à présenter un candidat face à François Bayrou afin de faciliter sa réélection
à l’Assemblée nationale. Dimanche, Vincent Peillon (photo) est allé beaucoup
plus loin. L’eurodéputé socialiste a appelé son camp à « ne pas rater »
la possibilité d’élargir aux centristes la future majorité présidentielle, voyant dans le vote de François Bayrou en faveur de François Hollande « une nouveauté politique considérable ». Avant de lancer, lyrique : « Sortons de la naphtaline, n’écrivons pas le XXIe siècle avec les partis du XXe, soyons capables de dépasser nos intérêts de boutique ! » À ce compte, le PS, né au XXe siècle, devrait
se dissoudre également. Pour l’exemple.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents