Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier en toute liberté, chaque semaine votre hebdo et deux fois par an, un hors série. En prélèvement automatique à durée libre.
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Brèves médias

Crise de la presse

Fin de partie pour France-Soir , fondé par Pierre Lazareff, en 1944. Le tribunal de commerce de Paris a prononcé ce 23 juillet sa liquidation. Sa marque, son nom de domaine, ses archives et ses droits de reproduction seront vendus aux enchères. Auparavant, les salariés du journal avaient rejeté à l’unanimité l’offre de reprise du groupe Lafont Presse, qui prévoyait le maintien de seulement 6 salariés sur 53. De son côté, le Syndicat national des journalistes (SNJ) a adressé une lettre ouverte à François Hollande pour « sauver »  Paris Normandie , en quête de repreneur. Le syndicat réclame une « remise à plat du dispositif des aides à la presse » pour ce titre, propriété du groupe Hersant, plombé par une dette de 200 millions d’euros.

Dans le rouge

La crise de la presse ne connaît pas de frontières : en Angleterre, The Guardian et The Observer , appartenant au même groupe et cumulant 45 millions d’euros de pertes, ont annoncé réduire leurs effectifs de 10 %. Soit une centaine de journalistes.

Floutage de gueule

Afin de préserver l’anonymat des personnes, une nouvelle fonction de floutage des visages qui apparaissent à l’écran est possible sur Youtube. Quand on sait que 4 milliards de vidéos sont visionnées chaque jour par les internautes sur cette plateforme, il était temps.

Feu vert

L’autorité de la concurrence a finalement donné son autorisation au rachat de Direct 8 et Direct Star (groupe Bolloré) par Canal + . Une décision qui marque l’entrée du groupe dans la télé gratuite (ce qui « laisse augurer une amélioration de la programmation » , se réjouit la Scam), mais reste soumise à l’accord du CSA, prévu en septembre.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents