Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

Le traité de la discorde

La décision de François Hollande de ratifier le traité budgétaire européen signé par Nicolas
Sarkozy divise la gauche et les écologistes. Obligeant Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault à menacer les
récalcitrants, tandis que le Front de gauche organise une « mobilisation générale ».

À Poitiers, à La Rochelle, à Grenoble e t à Toulouse, il a beaucoup été question de lui. Le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l’Union économique et monétaire (TSCG), dont le Conseil constitutionnel a autorisé, le 9 août, la ratification sans révision de la Constitution, trouble les socialistes et divise les Verts. Ce « traité budgétaire », que François Hollande n’est pas parvenu à renégocier contrairement à l’un de ses engagements de campagne, impose aux États membres ...

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé aux abonnés

Pour lire cet article :

Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents