Allemagne : Stuttgart se met au vert

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le candidat vert Fritz Kuhn a gagné, dimanche, l’élection municipale de Stuttgart, sixième ville du pays et bastion de l’automobile. En l’emportant face à l’apolitique Sebastian Turner, soutenu par les conservateurs de la CDU et les libéraux du FDP, il devient le premier maire écologiste à la tête d’une capitale régionale. À onze mois des élections fédérales, sa victoire est un coup dur pour l’Union chrétienne-démocrate d’Angela Merkel, parti qui détenait la mairie depuis trente-huit ans, et confirme l’influence grandissante des écologistes au sein du Land du Bade-Wurtemberg, gouverné par une coalition Verts-SPD depuis mars 2011.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.