Gaz à effet de serre : « Positif, mais insuffisant »

Pierre Radanne analyse l’accord entre les États-Unis et la Chine sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

À quelques jours de la conférence annuelle des Nations unies sur le climat, qui se tiendra à Lima, au Pérou, du 1er au 12 décembre, les deux plus importants pollueurs de la planète se sont mutuellement engagés. Le 12 novembre, ils ont entériné un accord afin de réduire leurs émissions de CO2 : une diminution de 26 à 28 % en 2025 par rapport à leur niveau de 2005 pour les États-Unis, et une décroissance à partir de 2030 pour la Chine. C’est une première, alors que l’Union européenne s’est donné l’ambition,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.