Notre-Dame-des-Landes : Le casse-tête continue

Nicolas Hulot a nommé pas moins de trois experts pour trouver une issue au dossier avant le 1er décembre.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Nicolas Hulot a nommé pas moins de trois experts pour trouver une issue au dossier gênant de Notre-Dame-des-Landes. Si les contours de la mission restent flous, le rapport final devra être rendu le 1er décembre au plus tard. Mais les pro-aéroport ont aussitôt contesté ces nominations, en commençant par celle de Gérard Feldzer, spécialiste de l’aéronautique et conseiller régional EELV en Île-de-France. Membre du Conseil économique, social et environnemental, et ancien ingénieur à l’Office national des forêts, Michel Badré est critiqué pour ses prises de position en tant qu’administrateur de l’association Humanité et Biodiversité, dont il est administrateur. Seule Anne Boquet, ex-préfète dans divers départements, est épargnée. La solution du « dialogue apaisé » prôné par Emmanuel Macron semble compromise. Et, cette fois, les opposants et les zadistes ne seront pas pointés du doigt.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.