Les échos de la semaine

L'oeil de Politis sur l'actualité de la semaine en bref.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


ESS : Coup dur pour une coop de production

Quatre mille artistes et techniciens appartenant à la coopérative Smart risquent de perdre leurs droits d’intermittents du spectacle. Pôle emploi a en effet retiré fin août le statut de producteur à cette « entreprise partagée », estimant qu’elle n’était pas leur réel employeur. Une appréciation fermement réfutée par la coopérative, identifiée de longue date comme un acteur clé de l’économie sociale et solidaire face à une fragmentation du salariat. Elle permet à des travailleurs autonomes de se regrouper pour bénéficier d’une protection sociale ou d’un appui juridique. « C’est un plan social qui ne dit pas son nom », dénonce la coopérative, qui fustige un geste témoignant, selon elle, « soit d’une méconnaissance totale du secteur et du rôle de producteur, soit d’une volonté idéologique de remettre en cause le modèle coopératif ». Une pétition a été lancée sur polecontreemploi.wesign.it.

Grèce : Verdict historique contre Aube dorée

Devant le palais de justice d’Athènes, le 7 octobre à midi, une immense clameur de joie est montée de la foule rassemblée. Après cinq longues années de procès et l’appel à l’innocenter de la procureure, l’ex-parti ouvertement néonazi Aube dorée est désormais considéré comme une « organisation criminelle » par la justice.

Les juges ont enfin reconnu coupables, pour les meurtres du rappeur antifa Pavlos Fyssas et de plusieurs travailleurs immigrés, ainsi que des agressions de syndicalistes, une vingtaine de ses cadres (dont tous ses anciens députés) et près d’une quinzaine de gros bras. Ils attendent la fixation prochaine de leurs peines, toutes de plusieurs années de prison. Souvent accusée de collusion avec l’extrême droite, la police a toutefois tiré tout de suite des lacrymos sur la foule après l’annonce du verdict…

Pour la justice climatique et raciale

De l’événement virtuel Countdown, qui a mobilisé une brochette de stars mondiales le 10 octobre (Jane Fonda, le pape, Priyanka Chopra, le prince William, Chris Hemsworth, Ursula von der Leyen, Antonio Guterres…) pour mobiliser contre le réchauffement climatique, il faut notamment retenir l’intervention de David Lammy, député et ancien ministre britannique : « Les Noirs respirent l’air le plus toxique comparé au reste de la population et ce sont les personnes de couleur qui sont le plus susceptibles de souffrir de la crise climatique : la justice climatique est intimement liée à la justice raciale. »

Indonésie : Une « loi travail » jette le peuple dans la rue…

La grande idée de Joko Widodo, le très néolibéral président de -l’Indonésie, était de rendre son pays « attractif » pour les capitaux étrangers. Sa recette, que n’aurait pas reniée Manuel Valls : baisse des indemnités de licenciement, licenciements facilités, augmentation du quota autorisé d’heures supplémentaires, suppression du salaire minimum par secteur, encouragement du recours aux CDD et au temps partiel, un seul jour de congé par semaine… Des mesures qui, alors que la terrible crise sanitaire due au Covid-19 continue, ont provoqué d’importantes violences urbaines et une dure répression (1 000 arrestations à Jakarta). Et qui inquiètent particulièrement nombre d’ONG puisqu’elles abaissent aussi grandement les normes environnementales. L’obligation de maintenir un tiers de la surface forestière sur les îles est supprimée, par exemple.

L’UE blanchit des paradis fiscaux

L’Union européenne a retiré de sa liste noire des paradis fiscaux Oman et les Îles Caïmans. Ces deux pays ont « adopté les réformes nécessaires pour améliorer leur réglementation fiscale », a estimé le Conseil des ministres des Finances, le 6 octobre, huit mois après avoir inscrit le territoire caribéen sur cette liste. Plus nombreuses que les habitants, les entreprises continuent pourtant de n’y payer aucun impôt.

Parquet doré

C’est un pantouflage XXL : le vice-procureur du parquet national financier, Éric Russo, est débauché par Quinn Emanuel, un cabinet d’avocat d’affaires international. Après avoir plongé son nez dans des dossiers hautement sensibles et participé à la négociation de la plupart des grandes amendes judiciaires avec les entreprises délinquantes (HSBC, Société générale, Airbus), le voilà conseil des grandes entreprises. Une riche idée.

Climat : le Parlement européen pousse

Les résultats étaient serrés, mais le Parlement européen a finalement voté un objectif de 60 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport aux niveaux de 1990. Un chouïa mieux que le « au moins 55 % » défendu par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Une bonne nouvelle pour le pacte vert, qui vise la neutralité carbone de l’UE en 2050.

Les réacs battent le pavé chic

Ils étaient quelques milliers. Les réacs de la Manif pour tous et autres cathos tradis ont défilé le 10 octobre dans plusieurs villes de France contre la loi – adoptée le 27 septembre – ouvrant (enfin) la PMA à toutes les femmes. Petite surprise : à Paris, la préfecture les a autorisés à défiler place Vendôme, face au ministère de la Justice, et rue de la Paix, devant les vitrines des grands bijoutiers. Privilège de classe ?


Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.