Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier en toute liberté, chaque semaine votre hebdo et deux fois par an, un hors série. En prélèvement automatique à durée libre.
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

blog /

Publié le 31 mai 2010

Israël dégueulasse, sans surprise

Et pourtant, peut-être bien cette fois, la saloperie de trop ….

Rien, vraiment rien, rien de rien ne peut me surprendre dans l’attaque bestiale de la soldatesque israélienne contre la flottille humanitaire qui tentait de porter vivres, assistance médicale et soutien aux populations palestiniennes martyres dans leur prison à ciel ouvert de Gaza.

Rien de rien ne peut me surprendre, et pas même la violation de l’espace maritime international, au mépris de toutes les règles admises des pays civilisés, tant je suis convaincu de longue date de la nocivité d’un Etat voyou, raciste et en voie de fascisation et qui, quel que soit son gouvernement (l’alternance est là-bas, plus encore qu’ailleurs, une vaste fumisterie), fait courir des risques mortels à la paix mondiale.

Rien, moins encore, ne peut me surprendre dans le concert de remontrances convenues et le courroux surjoué des gouvernements occidentaux, à commencer par le nôtre, qui ne visent qu’à donner un peu d’apaisement à des opinions publiques réellement et sincèrement indignées, elles, et de plus en plus au fil des ans, par la duplicité sioniste, le caractère putride de sa propagande et la saloperie de la politique mise en œuvre par l’Etat qu’elle a fait naître.

Et pourtant, il est, dans cette tragique et prévisible affaire, où le droit est bafoué et où sont morts des hommes de bonne volonté, un fait nouveau et qui coûtera peut-être cher à Israël : il s’est mis à dos la Turquie.

Allié solide des Etats-Unis, membre de l’Otan, l’Etat turc était jusqu’alors sans hostilité à l’égard de l’Etat hébreu. La dernière manifestation de la bêtise arrogante de Tel-Aviv change la donne, et Ankara bascule dans le camp des ennemis.

Ce fait nouveau pourrait bien marquer un tournant décisif dans l’histoire si durablement, péniblement, dangereusement conflictuelle du Proche et du Moyen-Orient.

Qui sait ?

PS- Et une riposte qui s'impose : Illustration - Israël dégueulasse, sans surprise


Haut de page

Voir aussi

Articles récents