blog /

Publié le 14 novembre 2012

C'Est Pas Chez Nous Qu'On Verrait Ça

None

C'est pas pour dire (ni pour faire le chauvin, ou quoi), mais je suis quand même bien content, des fois, que je vis chez nous en France - et pas «dans l'ex-Allemagne de l'Est» , par exemple.

Parce que bon, si j'en crois (et crois-moi que j'en crois) ce qu'en dit ce matin Le Monde : là-bas, «l'extrémisme» de droite «s'enracine» dans des proportions quelque peu flippantes - ami(e), entends-tu le vol noir des feuffas sur Postadmeuuuh?

C'est genre: «y a pas» vraiment de «parti d'extrême droite» , mais quand même, de gros bouts de «la population» partagent «les idées» que «pourrait véhiculer» une telle formation - et vazy que le nombre d'ex-Allemand(e)s de l'Est «ayant une attitude hostile à l'égard des étrangers» n'arrête pas de s'hausser, depuis «dix ans» .

Alors que chez nous en France, hein?

Pas.

Oooh non, mon con de Teuton, nous, on sait se tenir - je te rappelle quand même qu'on écrivait déjà des poésies d'Henri d'Andeli quand t'en étais encore que tu chassais le rat musqué au silex dans ta putain de Scwharzwald...

...Et que, nous, les idées que pourrait véhiculer un parti d'extrême droite?

Illustration - C'Est Pas Chez Nous Qu'On Verrait Ça

On les laisse jamais s'enraciner: prends-en de la graine, Vopo.

Illustration - C'Est Pas Chez Nous Qu'On Verrait Ça


Haut de page

Voir aussi

Articles récents