Article imprimé sur le site Politis.fr - URL : http://www.politis.fr/Un-cas-parmi-d-autres,19185.html

Un cas parmi d’autres …

dimanche 19 août 2012, par Bernard Langlois

… de ces choses inacceptables !

Bajlinder SINGH, père de 2 enfants, ne doit pas être expulsé !

Non content de démanteler des camps de Roms, de mettre à la rue des familles, et d’en expulser plusieurs centaines, Manuel Valls s’en prend maintenant à un père de famille en France depuis 16 ans, qui sera expulsé le 26 août si nous ne manifestons pas en masse notre indignation devant cette nouvelle atteinte aux droits de l’enfant.

Mr Bajlinder Singh, de nationalité indienne, depuis 16 ans en France, a été arrêté et placé en rétention au CRA (centre de rétention administrative) de Vincennes, le 7 août.

Sa femme l’a rejoint définitivement en France en 2009. Ils ont deux enfants, l’aîné, né en 2005 est scolarisé à l’école élémentaire Paul Vaillant Couturier à Bagnolet (93), le plus jeune, âgé de 2 ans, est né ici.

Il est déjà passé au Tribunal Administratif qui a confirmé l’OQTF (obligation à quitter le territoire français) émise par la préfecture de police de Paris, puis devant le Tribunal de Grande Instance de Paris qui l’a maintenu en rétention. Présenté au consulat de son pays le 14/08, il peut donc être mis dans un avion à tout moment.

Réagissons pour bloquer cette mesure d’expulsion odieuse !

Faxez, écrivez au préfet de Police de Paris, M. Bernard Boucault pour demander sa libération et sa régularisation !

Fax : 01 53 73 67 23

Mail : prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

Et puis, ne pas oublier les vrais décisionnaires, ceux qui laissent faire ou commanditent cette expulsion :

A l’Intérieur :

eleonore.lacroix@interieur.gouv.fr (conseillère à l’immigration) thomas.andrieu@interieur.gouv.fr sec.colmou@interieur.gouv.fr

A l’Elysée :

pierre-rene.lemas@elysee.fr alain.zabulon@elysee.fr

A Matignon :

premier-ministre@cab.pm.gouv.fr

Et au passage, je vous recommande cet excellent pastiche du grand Jacques, trouvé sur Tweeter.

Nota Bene :

Commentaires modérés, identification obligatoire.