Article imprimé sur le site Politis.fr - URL : http://www.politis.fr/Conference-environnementale-un,19394.html

Conférence environnementale : un sondage révélateur qui a dû être lu à l’Elysée...

vendredi 14 septembre 2012, par Claude-Marie Vadrot

Le WWF France a demandé à l’IFOP de réaliser un sondage sur les attentes et souhaits des Français dans le domaine de l’environnement.

A la veille de la Conférence environnementale pour une transition écologique (les associations ont du insister pour obtenir ce titre explicite) le WWF France a demandé à l’IFOP de réaliser un sondage sur les attentes et souhaits des Français dans le domaine de l’environnement (1). Avec l’autorisation du WWF, en voici les principaux points dont certains paraissent avoir été entendus par le Président de la République, qui a annoncé la fermeture de Fessenheim pour 2016, confirmé l’interdiction de l’extraction des gaz et huiles de schistes et l’annulation des permis accordés ainsi que l’isolation thermique d’un million de logements. Plutôt un bon départ après les inquiétudes des associations. Mais, comme la table ronde « énergie » comportait 15 représentants du MEDEF dont sa présidente et 11 parlant au nom des industries pétrolière et gazière, rien n’est joué. Reste le discours du Premier ministre au sujet du nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes et de la révision des tarifs de rachat de l’électricité éolienne et solaire et sur la "feuille de route" qui doit être rendue publique la semaine prochaine. Les lecteurs de Politis retrouveront jeudi l’opinion des associations sur le déroulement de la conférence.

(1) Echantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Sondage effectué du 4 au 6 septembre 2012