Charlie relaxé

Charlie Hebdo est un journal satirique « contenant de nombreuses caricatures, que nul n'est obligé d'acheter ou de lire » . Et le genre littéraire de la caricature participe de la liberté d'expression. Tels sont les principaux attendus du jugement rendu le 22 mars par le tribunal de Paris dans l'affaire des caricatures de Mahomet. Le directeur de Charlie , Philippe Val, a donc été relaxé, même si une des caricatures incriminées a été considérée par le tribunal comme présentant un « caractère choquant,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.