Autopsie

Il n'y a pas loin du regard noir que porte Alain Tanner sur la situation du cinéma aujourd'hui à l'avis de décès que dresse le critique Pascal Mérigeau dans un petit livre en colère, Cinéma : Autopsie d'un meurtre . Un titre exagéré ? Certes, il faut toujours se méfier des annonces de « mort » de tel ou tel art. Mais, si le livre de Pascal Mérigeau se présente comme un pamphlet, les arguments qu'il développe n'ont rien d'outrancier. Les difficultés éprouvantes rencontrées par les cinéastes, les vrais, pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.