Retour sur le massacre de Srebrenica

Le 11 juillet 1995, l'enclave de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, tombe aux mains des forces nationalistes serbes du général Mladic (notre photo). Ses troupes massacrent plus de 7 500 hommes et organisent le transfert forcé des femmes et des enfants. L'enclave avait pourtant été déclarée « zone de sécurité » par les Nations unies. À la suite de ce drame, le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a ouvert des enquêtes, donnant lieu à de nombreux débats et rapports diligentés par la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents