Contretemps

Depuis la mort de Sartre et le « backlash » des années 1980, militer n'était plus à la mode. Dans sa dernière livraison, la revue Contretemps , dirigée par le philosophe Daniel Bensaïd, s'interroge sur les dynamiques de l'engagement et les pratiques militantes, sans opposer pour autant celles d'hier et d'aujourd'hui. De la Coordination des intermittents à la nouvelle génération de féministes, de nombreuses formes d'engagement sont observées, sans oublier les parcours de militants ou les modes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents