Polémique autour du procès du centre de rétention de Vincennes

Le procès des dix étrangers en situation irrégulière accusés d'avoir mis le feu au centre de rétention de Vincennes débutait ce lundi au tribunal correctionnel de Paris. Reportage au milieu des citoyens, militants et avocats venus soutenir les prévenus et protester contre la politique du gouvernement sur l'immigration.

*Lire aussi : Le procès des sans-papiers du centre de rétention de Vincennes joue les prolongations Procès du centre de rétention de Vincennes : les réquisitions tombent, les avocats contre-attaquent.* La foule se presse devant les portes closes de la 16e chambre du Tribunal correctionnel de Paris. Il est déjà 13h30 mais elles n'ouvriront pas de si tôt : un des prévenus, arrêté lors d’un contrôle d’identité à la Gare du Nord le jour même, manque à l'appel. Amère ironie pour les citoyens et militants venus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents