Procès du centre de rétention de Vincennes : les avocats quittent le tribunal

Quatre jours après la fin programmée du procès, le tribunal a été le théâtre d’un nouveau rebondissement ce lundi 1er février.

Le cafouillage continue au procès des dix incendiaires présumés du centre de rétention de Vincennes. À peine les débats ouverts, les avocats de la défense ont demandé à ce que le procès soit reporté. Nathalie Dutartre, présidente du tribunal, s’est alors empressée de rejeter cette requête, annonçant que les audiences seraient prolongées de trois semaines, tout en concédant la diffusion des bandes vidéos du centre de rétention. « Sans nous ! » se sont alors exclamés les six avocats de la défense, avant de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.