Des militants de la campagne de boycott des produits israéliens «BDS» devant les tribunaux

Des militants français de la campagne de boycott des produits israéliens «BDS» comparaissent devant plusieurs tribunaux de France pour incitation à la haine raciale et discrimination à l'encontre de l'Etat d'Israël. Reportage au tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

Bobigny, jeudi 17 mars : plus de 300 militants de la cause palestinienne sont rassemblés, banderoles et tables d’information dressées devant le tribunal. Venus de toute la France et de Belgique, ils profitent d’un procès qu’ils jugent « politique » pour renouveler leur appel au boycott des produits israéliens. Dans une salle d’audience bondée, où la tension monte par instants, quatre militants comparaissent pour incitation à la haine raciale et discrimination à l’encontre de l’Etat d’Israël. Ils ont été…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisi un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents