Tactique anti-IVG

Politis  • 23 février 2012
Partager :

300 euros de prime pour la naissance d’un enfant. C’est ce qu’offre la petite caisse maladie d’entreprise pour le commerce, l’industrie et les assurances (BKK-IHV) de Wiesbaden, en Allemagne. Pour en bénéficier, il faut avoir adhéré à l’association ProLife, partenaire de la BKK-IHV, et donc avoir fait la promesse solennelle de ne jamais avorter. Cette association, qui milite contre l’interruption volontaire de grossesse, jugeant qu’un retour à l’interdiction de l’avortement était improbable, a préféré s’associer avec des caisses d’assurance-maladie pour inciter les femmes à renoncer d’elles-mêmes à l’IVG. Une stratégie qui lui permet de se développer.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don