Greenpeace quitte Batho

Politis  • 15 novembre 2012
Partager :

Le débat sur la transition énergétique, qui débute mardi prochain, est bien mal parti après ce camouflet aux associations : sur les cinq personnalités du comité de pilotage, la ministre de l’Écologie, Dephine Batho, a nommé deux indécrottables pontes du nucléaire – Pascal Colombani, ex-patron du CEA, et Anne Lauvergeon, ex-PDG d’Areva. Manque de « transparence, de pluralisme, de représentativité et d’indépendance » , déplore la Fondation Nicolas-Hulot. Pour Greenpeace, la coupe est pleine : l’association, qui pourrait bien faire des émules, ne participera pas au « débat ». À croire qu’elle ne compte guère sur son ex-directeur (1997-2003) Bruno Rebelle, membre du comité, pour faire pièce.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don