L’Islande avait le droit de ne pas payer

La cour de l’Association européenne de libre-échange (AELE) a donné gain de cause à l’Islande, après la faillite de la banque Icesave. Ce n’était pas aux contribuables islandais de payer.

Politis.fr  • 28 janvier 2013 abonné·es

L'Islande avait le droit de refuser de rembourser les épargnants étrangers, lorsque ses banques se sont effondrées en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 1 minute