Diderot guillotiné

Politis  • 7 mars 2013
Partager :

Bruno Roger-Petit, chroniqueur attitré au Plus du Nouvel Obs et thuriféraire des sociaux-libéraux qui nous gouvernent, conteste la volonté de quelques 7 000 pétitionnaires de faire entrer Stéphane Hessel au Panthéon. La liste d’attente est déjà longue et il n’y a pas lieu de se précipiter, plaide-t-il en substance. Soit. On s’étonne toutefois qu’il juge « urgent » d’y faire entrer le « girondin » Diderot, « victime de la tyrannie de Robespierre » . Que l’on sache, l’encyclopédiste est mort en 1784. Bien avant l’apparition de la première guillotine.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don