Israël : le défi à Barack Obama

Les ministres du gouvernement d’extrême droite ont multiplié les provocations à la veille de la visite du président américain.

Il s’en est fallu de peu que Barack Obama n’arrive mercredi en Israël dans un pays sans gouvernement. Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, reconduit à son poste après des élections mal gagnées et d’interminables tractations, a finalement prêté serment lundi devant la Knesset, soit deux jours seulement avant l’arrivée du président américain. Les discours prononcés lors de cette cérémonie d’investiture ont sonné comme un défi au visiteur. « La principale priorité du nouveau gouvernement est la défense…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents