Dépasser l’impuissance politique

La revue Vacarme se désole des renoncements de la gauche au pouvoir et appelle au combat.

«Pour commencer, comment on se sent ? Pas bien. Presque un peu mort. Nous, à Vacarme, on a perdu sur tous les plans. » Et d’égrener les principaux reniements du gouvernement socialiste : la réforme vers une fiscalité plus juste, le mariage ouvert aux couples de même sexe, certes, « mais sans la PMA », la licence globale, la réforme « raisonnée et raisonnable » de la prohibition des drogues, le revenu garanti, etc. Depuis l’automne 2011 et l’arrivée de sa nouvelle formule (au format d’un élégant livre de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents