A Asnières, l'UMP donne raison à Patrick Balkany

Après moultes hésitations , la commission d'investiture de l'UMP a désigné le 1er octobre Manuel Aeschlimann, ancien député des Hauts-de-Seine, pour tenter de reconquérir la mairie d'Asnières-sur-Seine, qu'il a lui-même dirigée neuf ans. L'ancien édile aux méthodes brutales était pourtant loin de faire l'unanimité au sein des instances départementales de l'UMP, pour trois raisons : - Condamné le 21 janvier 2011 par la cour d'appel de Versailles à dix-huit mois de prison avec sursis pour favoritisme dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.