Le FN a bien des liens avec le mouvement Jobbik

Hier soir au cours de l'émission «Mots croisés» , en réponse à une interpellation du politologue Umpiste Dominique Reynié, Florian Philippot, vice-président du Front national, a nié énergiquement tout lien entre son parti et le mouvement hongrois Jobbik (Mouvement pour une meilleur Hongrie). Le factotum de Marine Le Pen en était même à deux doigts de menacer d'un nouveau droit de réponse son contradicteur, quand il a subitement clos la discussion en affirmant que ce genre d'information glissait «sur le FN…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents