Le parapluie bulgare

Après le drame de Lampedusa, les Bulgares érigent un nouveau rideau de fer.

Après le drame de Lampedusa, là où les migrants affrontent le rideau de mer de la Méditerranée, où ils s’échouent et se noient par milliers, les Bulgares érigent un nouveau rideau de fer. En mars 2014, une barrière de 3 mètres de hauteur s’étendra sur 30 kilomètres au sud de la Bulgarie, à la frontière avec la Turquie. Les autorités bulgares, confortées par les nationalistes, souhaitent endiguer le flux de Syriens qui transitent par la Turquie. Alors que, tout près de la route qu’empruntent les migrants,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents