Des vœux en Rafale

Serge Dassault a présenté ses vœux aux lecteurs du Figaro.
Politis  • 9 janvier 2014
Partager :

Souriant et bronzé, Serge Dassault a présenté ses vœux aux lecteurs du Figaro (2 janvier). Retour aux 39 heures payées 35, suppression des niches fiscales ou sociales, généralisation des CDD non limités… ce pigiste ne manque pas d’idées pour redresser la France qui « doit réduire au plus vite ses dépenses et ses impôts ». « La seule réforme fiscale qui vaille, écrit-il, c’est la baisse des impôts pour tous. » Mais ce qui le préoccupe le plus, c’est tout de même l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), qu’il ne désigne que comme « l’impôt
sur le patrimoine », et dont il assure que les effets sont comparables à… « la révocation de l’édit de Nantes ». Qu’on se rassure, papy Dassault n’est pas près de quitter la France. À qui vendrait-il ses Rafale ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don