La gauche et l’Ukraine

En dénonçant les « putschistes » de Kiev, Jean-Luc Mélenchon a créé un début de polémique.

Denis Sieffert  • 5 mars 2014 abonné·es

Depuis Toulouse, où il manifestait samedi contre le « pacte de responsabilité », Jean-Luc Mélenchon a commenté les événements d’Ukraine. On peut à la rigueur le suivre sur le caractère « absolument prévisible » de la réaction russe en Crimée. Mais beaucoup plus difficilement quand il emprunte au vocabulaire de Poutine pour qualifier de « putschiste

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 3 minutes