Pour Blatter, confier la Coupe du monde au Qatar est une erreur

Le patron mondial du football dénonce des pressions françaises et allemandes.

Le président de la FIFA (Fédération internationale de football) se réveille. Il reconnaît que le choix du Qatar pour l’organisation de la coupe du monde de 2022 au Qatar a été une erreur. Dans une interview à la radio-télévision-suisse, Sepp Blatter s’inquiète surtout des conditions climatiques. Une chaleur de 40 à 50°, pour jouer au foot, ce n’est pas l’idéal. C’est même dangereux pour les joueurs. Il faudrait donc jouer en hiver, mais le Qatar n’est pas d’accord… Et les grandes fédérations de sports…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents