Les citoyens sont invités à prendre le gratin en marche

La grande marche convoquée pour défendre les « valeurs républicaines » a subitement pris, vendredi soir, une toute autre tournure. Celle d'une très mauvaise blague faite aux « anars » de Charlie hebdo qui brocardaient tous les pouvoirs et tous les obscurantismes. L'atterrante controverse politicienne autour de la présence ou non du Front national, et la mainmise des partis politiques sur l'organisation de ce rassemblement avait déjà confisqué l'émotion et le sursaut citoyen qui s'étaient manifestés à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents