Lyon-Turin : le scandale 
prend de l’ampleur

Un nouveau conflit d’intérêts touche le projet de liaison ferroviaire à grande vitesse, alors que les travaux doivent débuter.

Les opposants à la future ligne de TGV Lyon-Turin ont réclamé une nouvelle fois l’annulation d’une enquête publique favorable au projet après la publication de notre article sur Politis.fr 1. Nous y révélions qu’un élu de Savoie est impliqué dans un conflit d’intérêts, ce dont l’intéressé se défend. Quelques jours avant le sommet franco-italien du 24 février, entérinant le lancement des travaux du pharaonique projet, nous avons en effet publié le contenu d’un compte rendu du Conservatoire du patrimoine…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.