Allemagne-Grèce : Marché de dupes

Le gouvernement allemand pourrait accepter des conditions plus assouplies pour le mémorandum, à condition que la Grèce conserve sur son territoire plus de réfugiés.

Selon l’hebdomadaire allemand WirtschaftsWoche, cité par latribune.fr, le gouvernement allemand « commencerait à réfléchir » pour proposer à Athènes un « contrat » spécieux. Il pourrait accepter des conditions plus assouplies pour le programme grec prévu dans le mémorandum, à condition que la Grèce accepte de conserver sur son territoire plus de réfugiés du Moyen-Orient. Selon le HCR, plus de 500 000 réfugiés sont entrés depuis le début de l’année en Grèce, où ils ne font que transiter, le pays étant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents