Star Wars : Disney a tout faux

La firme n'a pas prévu de jouet à l'effigie de l'héroïne du dernier block buster. Motif : ce sont des jouets pour garçons.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Exit Rey. L’héroïne Jedi du dernier Star Wars a été exclue des produits dérivés : pas de poupée à son effigie, pas de trace d’elle dans le nouveau Monopoly Stars Wars ni dans le modèle réduit du vaisseau qu’elle pilote dans le film ! « Les garçons ne veulent pas de produits avec un personnage féminin », auraient prétendu les responsables marketing de chez Disney. On se demande sur quelle étude s’appuient ces experts. Les fans, y compris de sexe masculin, n’ont pas fait traîner la rébellion, envahissant Internet d’un #Where is Rey sans équivoque. Hasbro, qui fabrique Monopoly et figurines, a tenté, en promettant des produits Rey très prochainement, une contre-attaque d’autant plus penaude qu’il se retrouve avec plein de Kylo Ren (successeur de Dark Vador) sur les bras. Princesse Leia – aujourd’hui représentée en bikini ! – avait connu meilleur sort à la sortie du film. C’était à l’époque où l’on distinguait à peine les Playmobil filles des Playmobil garçons…


Photo : Kobal/The Picture Desk/AFP

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.