David Rachline au cœur d'une enquête préliminaire

Le directeur de campagne de Marine le Pen est directement visé dans une enquête préliminaire ouverte à Lille à l'encontre du Front national, pour détournement de fonds publics.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


D’après une information du Canard enchaîné, le parquet de Lille a ouvert une enquête préliminaire contre le parti frontiste pour détournement de fonds publics entre 2010 et 2015. Le Front national est accusé d’avoir utilisé les moyens financiers et humains accessibles dans le cadre des mandats régionaux du Nord-Pas-de-Calais pour préparer la campagne électorale de 2012.

Marine le Pen, directrice du groupe d’élus concernés, est directement mise en cause, ainsi que son directeur de campagne, David Rachline, soupçonné d'emploi fictif. Il a reconnu, ce mercredi, avoir été salarié par le groupe FN du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais : « Ça a duré trois mois [...], le contrat dans la région du Nord-Pas-de-Calais, et c'était il y a sept ans », a répondu le directeur de campagne de Marine Le Pen sur la chaîne LCP. Le problème : il était, en même temps, conseiller régional de la région Paca, à 1 000 km de là…

« Aujourd'hui, on vient faire du bruit autour de ce dossier à quinze jours du premier tour de l'élection présidentielle. On aurait souhaité mettre sur écoute le directeur de campagne de la première opposante au système, on ne s'y serait pas pris autrement », a-t-il déclaré, reprenant à s’y méprendre, la ligne de défense de François Fillon.

Entre 2010 et 2015, le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais comptait 18 élus frontistes qui ont reçu plus d’un million d’euros. Depuis les régionales de 2015, ils sont passés à 50 et touchent, d’après le Canard, 484 214 euros par an : la réserve pour 2017 ?


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.