Pour eux, le vote utile, c’est Mélenchon

Entre la menace du Front national et l’effondrement du Parti socialiste, un grand nombre d’électeurs sont tentés par un bulletin clairement marqué à gauche.

Changeant d’avis au gré des sondages et du poids des enjeux, les électeurs de gauche sont longtemps restés prisonniers d’une angoissante versatilité. La dynamique Jean-Luc Mélenchon – et la possibilité de sa présence au second tour de la présidentielle – entraîne ces indécis et démêle, semble-t-il, le casse-tête du vote utile, mêlant une certaine adhésion et un vote « nécessaire ». « C’est clairement le vote utile de la gauche, lance Emmanuel, 51 ans, ancien militant socialiste ayant voté Benoît Hamon à la…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le casse-tête catalan

Monde par

 lire   partager

Articles récents