Un accord pour « La Voix du Nord »

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La direction de La Voix du Nord a signé un accord avec les syndicats sur la réorganisation du quotidien régional détenu par le groupe de presse belge Rossel. Selon un communiqué, le nouveau plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) touche désormais 132 départs volontaires. Soit 19 % des effectifs, tandis que le précédent concernait 25 % des salariés. Côté rédaction, le plan de réduction des effectifs, également basé sur le volontariat, vise 9 % des journalistes, passant ainsi de 340 à 310 journalistes, qui ont, dit un délégué SNJ, « limité la casse ». Avec 5 millions d’euros de résultat net d’exploitation, et malgré une légère baisse du chiffre d’affaires, rien n’imposait cette casse, permise par la loi travail, autorisant des licenciements en cas de baisse de l’activité.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.