Loi travail : des artifices rhétoriques en attendant les vraies régressions

Le gouvernement a précisé mardi le calendrier des dix-huit prochains mois, en insistant sur sa volonté de dialogue et sur les éléments de langage vantant une réforme « structurelle » du « modèle social français ».

Le Premier ministre et la ministre du Travail se sont livrés ce mardi à un exercice de pé-da-go-gie, au lendemain de la publication, dans Le Parisien, d’un avant-projet de loi travail II particulièrement lourd. Communiqué et conférence de presse à l’appui, ils ont rendu public le calendrier des réformes sociales pour les dix-huit prochains mois. La loi d’habilitation à réformer par ordonnances doit être présentée en Conseil des ministres le 28 juin, pour une publication des ordonnances avant le 21…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Macron en force

Politique
par ,

 lire   partager

Articles récents