Derrière les braises de barbecue, les forêts qui brûlent

La majorité des 140 000 tonnes de charbon de bois brûlées chaque année en France provient d'un pillage des pays du Sud.

A priori, il n’existe pas de rapport évident entre la pratique intensive du barbecue d’été et la disparition d’un certain nombre de forêts dans les pays du Sud. Il suffit pourtant de jeter un œil sur les énormes sacs de charbon de bois actuellement en promotion dans les grandes surfaces, alimentaires ou vouées au bricolage, pour se rendre compte que dans la plupart des cas, l’origine géographique du matériau de base de cette activité champêtre n’est pas mentionnée. Pourtant, en France, la majeure partie…

Il reste 85% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents