Dossier : Le smartphone nous rend-il cons ?

Smartphone : la Terre au bout du fil

Durée de vie limitée, métaux rares à foison, peu de recyclage… Devenu un objet de surconsommation, le smartphone n’a toujours pas fait sa révolution écologique.

On le veut assez fin pour tenir dans la poche, mais avec un grand écran, un design moderne, une mémoire d’éléphant pour stocker nos vidéos, le pouvoir de survie après un plongeon dans les toilettes… Et, éventuellement, le sceau verdoyant « éco-responsable » sur l’emballage. Le smartphone, vu comme l’objet technologique révolutionnaire du XXIe siècle, provient toujours de procédés industriels dignes du XIXe siècle et n’a pas intégré les données environnementales de notre époque : exploitations minières à…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents